Les panneaux solaires thermiques : présentation et fonctionnement

De nos jours, de plus en plus de foyers préfèrent profiter de l’énergie solaire en optant pour les panneaux solaires thermiques. À la fois économique et écologique, ce système représente un moyen durable et propre pour se chauffer. Dans ce contexte, découvrez le principe, le fonctionnement et les recommandations liées à l’usage des panneaux solaires thermiques.

Présentation

En ce qui concerne les panneaux solaires thermiques, le principe est simple : récupérer l’énergie de la lumière du soleil pour la transformer en chaleur. Ce dispositif comporte des capteurs de rayons solaires dressés sur une plaque placée au toit du logement. Les capteurs à eau renferment un fluide caloporteur et il en existe divers types. Concernant les capteurs plans vitrés, le fluide est accumulé dans un boitier vitré limitant les dégradations de température. La température de chauffage peut arriver jusqu’à 80°. À part cela, il y a les capteurs à tube sous vide enfermant le liquide caloporteur en l’isolant. Dans ce cas, la température de chauffe peut atteindre 85°.

Les écologistes peuvent être rassurés. Ces panneaux produisent une énergie saine et renouvelable qui impacte peu sur l’environnement. De plus, ils sont dépourvus de pièces mécaniques, ce qui promet une durée de vie plus longue.

Fonctionnement

Pour faire court, les panneaux solaires thermiques permettent de fournir de l’eau chaude. Ce fonctionnement les diffère des panneaux solaires photovoltaïques qui eux, génèrent de l’électricité. Ces panneaux représentent une surface captant l’énergie dégagée par le soleil en vue de chauffer un liquide caloporteur. Un ballon de stockage réceptionne ensuite ce fluide et transforme l’eau froide du lavabo, robinet et douche en eau chaude.

Par ailleurs, le système solaire peut également être combiné. Dans ce cas, un double circuit d’eau chaude relie le ballon de stockage. Le premier circuit est destiné à l’eau sanitaire tandis que le deuxième réchauffe les radiateurs à eau ou les planchers chauffants.

Recommandations

Avant de vous décider à passer à l’énergie solaire, il est primordial de vérifier si votre toit est bien ensoleillé. C’est après une appréciation positive du climat que vous pouvez procéder à l’installation des panneaux solaires thermiques. Par ailleurs, les panneaux solaires doivent s’orienter plein sud avec une inclinaison de 30 à 60 degrés en fonction de la latitude des lieux.

Grâce aux panneaux solaires thermiques, le chauffage solaire fournit annuellement entre 300 et 500 kWh / m², et ce, en fonction de la localisation. La surface à prévoir pour l’installation se détermine selon la surface des lieux et du nombre de personnes au foyer. Pour vous donner une idée, 1 m² de panneaux est à prévoir pour le chauffage d’une surface de 10 m².

Éoliennes à axes vertical : avantages et inconvénients
Quels sont les enjeux de la transition écologique ?